L’argent de la PEC, suite…

Comme nous l’évoquions dans un édito d’INFOS Hebdo, certaines inquiétudes persistaient sur ce qu’il était advenu du budget, voté en 2011, pour la prise en charge (PEC) des frais de scolarité à la rentrée de septembre 2012 (rythme nord).

Ces 12,5 millions d’euros n’apparaissaient pas clairement dans les documents budgétaires qui nous ont été fourni, dans le cadre de la préparation du rapport pour avis de la Commission des Affaires étrangères, dont je suis chargé.

Or, d’après des informations orales données par le ministère, 1,5 à 2 millions d’euros seulement seraient dépensés d’ici fin décembre dans le cadre de « mesures exceptionnelles » (qui passent par les commissions de bourses) et qui avaient été promises pour accompagner la suppression de la PEC.

Il devrait donc y avoir 10 millions d’euros économisés sur le budget voté pour 2012 pour l’aide à la scolarité française à l’étranger.

La question qui se pose légitimement est la suivante : cet argent n’aurait-il pas pu être alloué à des mesures d’urgence pour aider les familles ? La suppression de la PEC, si elle était attendue, a été tout de même très rapide. Le vote du Parlement en juillet a plongé un nombre d’entre elles dans une grande difficulté.

Il faut nous souvenir que les Français principalement visés par la PEC ne sont pas des nantis, des expatriés ou des exilés fiscaux. Ils sont cette catégorie qui passe toujours au travers des mailles d’un filet destiné à aider les plus démunis.
Ils sont cette classe moyenne qui ne peut pas prétendre à l’obtention d’une bourse pour leur enfant.

Il y avait environ 7.300 enfants bénéficiaires de la PEC. On avait conseillé à leur famille de présenter une demande de bourse. Seuls 600 dossiers auraient été présentés. Beaucoup de familles ont dû penser ne pas pouvoir obtenir une bourse.

Dommage que ces 10 millions manquants n’aient pas été utilisés, comme cela avait été annoncé, pour aider ces familles jusqu’à présent bénéficiaires de la PEC, et dont un bon nombre sont aujourd’hui en difficulté pour payer ce trimestre.

Robert del Picchia

This entry was posted in Budget pour 2013, Infos générales, INFOS Hebdo. Bookmark the permalink.

Comments are closed.